Travail de la voix, parlée ou chant-au-nez du clown et accompagnement musical(guitare, hang, machines) par François Dorembus

S’amuser des diverses esthétiques qui ont traversé les comédies musicales (opéra,opérette,rock,chansons et univers sonores) ranimer par le jeu de clown une mémoire musicale collective

Comment le clown se saisit de cette grande ambition chantée, jouée dansée avec sa naïveté,ses décalages, ses talents et ses maladresses,sa sensibilité....

en savoir plus et s'inscrire ici

La Voix du Clown avec Agnes Buffet Dorembus

de la compagnie la Volière

 Pascale Gondebaud au sein du Bataclown,  François Dorembus (Chanteur Musicien  formateur à Music-Halle et au Lido école du Cirque Toulousaine) et Agnès Buffet au sein de  la compagnie  « la Volière » proposent un stage ou les approches du clown et de l’expression vocale  sont intimement mêlées.

 L’atelier  se fait dans un temps et  lieu commun ou s’opère  un mixage, un tuilage permanent sans scinder  les deux pratiques. Des  focus sur tel ou tel aspect technique du clown ou du Chant   sont toutefois prévus.

Explorer les dénominateurs communs, les points de jonctions dans les registres émotionnels,  entre clown et chant, propices  à l’abandon.

Comment les deux disciplines  se nourrissent mutuellement en facilitant, le  plaisir et le plus fondamental, le ressenti.

La corporalité induite par la technique vocale (mouvement sensoriel et geste musical), le travail autour de l’ancrage, du rayonnement de la voix et des volumes péri-corporels servent avec bonheur le confort et la présence de l’acteur en jeu.  

L’aspect sensoriel de la voix  et du chant spontané,  la déconstruction du langage et les univers sonores abordés en stage, viennent chatouiller le clown  en éludant les bavardages récurrents et le cabotinage.

  Le clown  innocent  bienveillant et fantasque permet  au chant singulier d’émerger de manière ludique sans souci d’un jugement personnel ou extérieur sans la préoccupation du réalisme ou du sens…pour cheminer allègrement en poésie.

Le travail rythmique  (body percussions, cercle de pulsations, de transes vocales, de chants sauvages improvisés) génère un épanouissement du collectif,  une globalité du souffle, du corps et du « chœur » qui fait écho à une mémoire archaïques jouissive et facile d’accès ;

Les deux disciplines ainsi mêlées, alimentent  notre capacité  à se débrancher  de l’aspect cérébral pour favoriser un Lâcher prise ludique  et profond à la fois  selon les registres abordés.

 Ne parle-t-on pas pour tout ce qui concerne l’expressivité artistique en général, de rythme, de tempo, de nuances, de dynamique, de ruptures, de contrastes, de crescendos, bref de tout ce qui  construit  la « petite musique intérieure » harmonieuse et juste inhérente au théâtre d’improvisation comme au chant, comme à un tableau, un roman ou  une sculpture….etc

 La voix est l’instrument, l’outil, tout ce qui fait musique dans l’interprétation, qui « sonne juste » n

                                               

                                                Module Clown et musicalité Avec le Bataclown

                                           Intervenants Pascale Sylvander et François Dorembus

                                       

                                  prochain stage du 3 au 6 décembre 2020

                                                 Ce module vous donnera l’occasion de donner plus

                                                 de musicalité à votre personnage et de rythmes                                                    aux histoires de vos clowns.

                                                Une impro clown est une comme une                                                               partition avec ses structures rythmiques, son tempo       (                                               vitesse), ses suspensions ( respiration et résonance),                                                   son intensité, son style et son énergie rock , soul ,

l                                                    Lyrique, balade..).


                                               En solo, en duo, les contrepoints et les crescendos sont des clés de jeu et d’écoute. Dans l’impro, un soin particulier sera porté à l’intro (l’entrée), aux récurrences (refrains), au développement d’un thème et à sa résolution (sortie) ! Vous redécouvrirez également "l’effet clown" par la construction et déconstruction du langage